WikITyPA : un wiki ITyPAien

Vous êtes ici -> MeMorisation
PagePrincipale :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 54.80.140.5
SOMMAIRE
INSCRIPTION WIKI

ItyPA3 :

Octobre 2014

SITE OFFICIEL :

ITyPA Saison 3


MoocITyPA ?


GroupeCOCOO


CollegeNumerique


EcoleDynamique


EcoLearning


PedagogieActive


SmoocPasAPas


TransiMOOC


Idec2005 EuDEC


TicMOOC 2014


MoocAECM


MoocAZ


ClomREL2014


SocieteContributive


RapportCnNum2014



Répertoire d' OUTILS 2.0

CapITyPA Saison 1


ItypaD
CmoocItypa
PearltreesItypa
ItypaSeancesVideos
TableauGoogleDocs
VideosHangOutRudulier
QuestionnaireCompetences
PageFacebook
ItypaCapitalisation
ApresITyPA
DomaineMoocFr


OutilsLogiciels

MoocGdP


MoocReSOP


ApprenanceHumaniste


OpenSim



GLOSSAIRE Mots barbares :
Accès glossaire original
(Achevé 21/12/12)
LES MOTS BARBARES
( GOOGLE DOCS)
Devenu CapITyPA

Agrégateur de Flux
A.P.I
Apprenant
Apprenaute
ATOM

...

Compétence

...


MemorisationCalcul? ComPlexite SinGularite?

Mémorisation


Les supports informatiques comme les plus anciens supports culturels matériels sont d'abord des moyens de mémorisation externe, des traces physiques "encodées" qui depuis les peintures rupestres servent de mémoires auxiliaires individuelles et collectives.
Bien sûr une des caractéristiques propres des technologies informatiques est qu'une partie de cet encodage peut être désormais directement actif en tant que "programme" algorithmique transformant dynamiquement son propre environnement, y compris - dans ses aspects "récursifs" - a rétroagir non seulement sur ses propres comportements, mais sur sa propre redéfinition formelle.

Certes, les aspects les plus subtils de l' écriture informatique reste encore l' apanage de spécialistes de la discipline "informatique" ou de logique mathématique, mais il existe désormais toute une hiérarchie fonctionnelle intermédiaire de possibilités pour de très nombreux usagers de ne pas simplement utiliser une informatique outil transparente, qui simule par le "numérique" les activités humaines en général plus "analogiques" .

Un des questionnements théoriques intéressants se trouve dans la relation entre l' aspect "statique" d'une mémoire informatique dont la fonctionnalité essentielle est la conservation fidèle d'une information, et sa restitution "à l' identique", et d'autre part cet aspect dynamique d'une structure fonctionnelle implémentée dans un environnement donné, mobilisant des ressources matérielles et énergétiques pour effectuer diverses tâches qui peuevnt entrer en concurrence avec la fonction d' auto-reproduction ou d'auto-conservation mémorielle.

De plus en plus nous nous trouvons ici dans un domaine qui se rapproche des propriétés du monde vivant.

On sait qu'un des grands enjeux du XXIe siècle se trouve dans cette articulation interactive entre les techniques informatiques et les fonctions du vivant, depuis les processus cellulaires élémentaires jusqu'aux réseaux neuronaux de nos cerveaux interconnectés ..

On sait aussi que les phénomènes auto-amplificateurs liés à une telle "récursivité" généralisée ont amené quelques penseurs à imaginer pour un futur relativement proche l' émergence d'une "SingularitE?" , s' auto-alimentant dans ces boucles généralisées de la dynamique informationnelle combinée avec celle des dynamiques morphogénétiques "ordinaires" du monde vivant, et des multiples effets de "reflexion" en miroir qui s'y jouent.

Les théories systémiques de la "CompleXite" ( Chaos déterministe, etc. ) nous montrent aussi que de nombreuses combinaisons inattendues de "stabilité dynamique" et de phénomènes "explosifs" exponentiels peuvent ici se produire.
Et donc que nous ne sommes pas au bout de nos surprises ... bonnes ou mauvaises ( ... pour "NOUS" )
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]