WikITyPA : un wiki ITyPAien

Vous êtes ici -> ComPetence
PagePrincipale :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 54.162.139.105
SOMMAIRE
INSCRIPTION WIKI

ItyPA3 :

Octobre 2014

SITE OFFICIEL :

ITyPA Saison 3


MoocITyPA ?


GroupeCOCOO


CollegeNumerique


EcoleDynamique


EcoLearning


PedagogieActive


SmoocPasAPas


TransiMOOC


Idec2005 EuDEC


TicMOOC 2014


MoocAECM


MoocAZ


ClomREL2014


SocieteContributive


RapportCnNum2014



Répertoire d' OUTILS 2.0

CapITyPA Saison 1


ItypaD
CmoocItypa
PearltreesItypa
ItypaSeancesVideos
TableauGoogleDocs
VideosHangOutRudulier
QuestionnaireCompetences
PageFacebook
ItypaCapitalisation
ApresITyPA
DomaineMoocFr


OutilsLogiciels

MoocGdP


MoocReSOP


ApprenanceHumaniste


OpenSim



GLOSSAIRE Mots barbares :
Accès glossaire original
(Achevé 21/12/12)
LES MOTS BARBARES
( GOOGLE DOCS)
Devenu CapITyPA

Agrégateur de Flux
A.P.I
Apprenant
Apprenaute
ATOM

...

Compétence

...


ItypaCompetences CompetenceConfusions CompetencesClesOCDE CompetencesTransversalesEnQuestion? ContratSocial VolonteGenerale? ServitudeVolontaire? SavoirsEnActe CompetenceModelesTheoriques CmoocCompetencesCles CycleAction

La notion de "compétence" suivant Philippe Jonnaert


Ouvrage de référence : Compétence et socio-constructivisme
( Vous trouverez l' extrait ci-dessous sur la page 38 de la partie feuilletable en ligne )

La caractérisation d'une compétence selon Philippe Joannaert suppose qu'on ait clarifié les 5 points suivants ( et leurs interactions complexes … ) :

"
1. Une compétence est une mise en oeuvre, par une personne particulière ou par un groupe de personnes, de savoirs, de savoir-être, de savoir-faire ou de savoir-devenir dans une situation donnée ;
une compétence est donc toujours contextualisée dans une situation précise et est toujours dépendante de la représentation que la personne se fait de cette situation.

2. Cette mise en oeuvre suppose que cette personne mobilise efficacement une série de ressources pertinentes pour la situation ;
ces ressources peuvent être d’ordre cognitif ( par exemple des connaissances), d’ordre social (par exemple, l’inscription de cette situation dans un projet personnel), d’ordre contextuel (par exemple l’utilisation de l’ordinateur de la classe ou d’un référentiel tel un dictionnaire ou un fichier) ou autres ; il n’existe pas de limitation de ces ressources, elles peuvent être très différentes d’une situation à une autre ; par ailleurs, les ressources cognitives ne sont qu’une ressource parmi d’autres.
Cependant, à ce niveau déjà, la question éthique des moyens utilisés se pose : la fin ne justifie pas l’utilisation de n’importe quel moyen.

3. Au-delà de cette mobilisation de ressources, cette personne ( ou groupe ) doit aussi sélectionner celles qui lui permettront d’être, à ses yeux, la plus efficace possible dans la situation ;
elle devra aussi coordonner entre elles les ressources retenues ;
même si, au départ, une personne mobilise beaucoup de ressources, elle ne devra utiliser que celles qui sont pertinentes pour la situation et non redondantes entre elles ;
au-delà de la mobilisation, les activités de sélection et de coordination des ressources sont tout aussi importantes.
Plus qu’une somme de ressources, il s’agit d’une mise en réseau opératoire des ressources sélectionnées.

4. A l’aide de ces ressources, cette personne devra traiter avec succès les tâches que requiert la situation retenue ;
cette personne devra ensuite articuler les résultats de ces traitements entre eux ;
une compétence ne sera déclarée telle que si la situation est traitée avec succès.

5. Enfin, une compétence suppose que l’ensemble de ces résultats ait non seulement permis le traitement de la situation avec succès mais aussi que ces résultats soient socialement acceptables ;
cette double caractérisation du résultat (succès versus acceptation sociale), nécessite d’intégrer une dimension éthique à l’évaluation des résultats.


Les termes clés employés dans cette définition en 5 points


"Mise en oeuvre" ( de savoirs, savoir-faire, savoir-être, savoir-devenir , etc ... ) ( Toutes ces ressources "cognitives" que sont les savoirs de différents types , sont donc seulement un POTENTIEL pour la formation de COMPETENCES )

"Situation" , "Représentation de la situation" :
Il y a certes des aspects scientifiquement "objectivables" dans la "situation" ( donc indépendants de la subjectivité des acteurs ) .
Mais une "Situation" n'est définissable qu' à travers les grilles de lecture , de reconnaissance et d' "identification" de la situation par les différents acteurs qui y sont engagés et/ou concernés .
Chaque actant personnel ou groupal découpe donc "sa situation" en fonction de sa "perspective" propre . La détermination d'une "situation commune" en cas de compétence collective , est l'un des points névralgiques de cette compétence !


"Mobilisation de ressources", "ressources pertinentes pour une situation" ; "la question éthique des moyens utilisés se pose"

"Efficacité de l' acteur compétent à ses propres yeux" ( à distinguer du jugement d' "efficacité" extérieur que peut avoir un autre agent sur l' acteur concerné ... )
"Sélection et coordination des ressources"
"Mise en réseau opératoire des ressources"
"Traiter les tâches avec succès" , "Tâches requises par la situation"
"Résultats socialement acceptables" ( Tout dépend alors de quel "groupe social de référence" l' acteur "compétent" cherche à recueillir l' "acceptation sociale" ... )

"dimension éthique de l' évaluation des résultats" ( plus généralement : évaluation suivant des "systèmes de valeurs" , éthiques, politiques, juridiques, culturels .... de survie économique ou biologique , etc... )
On voit facilement comment une évaluation de "compétence" peut se renverser complètement, quand les systèmes de valeurs sont eux-mêmes opposés ! ( la notion de "compétitivité" par exemple !!! )



Définitions proches : http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/formation/11834/lexique-management-des-competences/
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]